Musiques Lusophones > Portugal

Música Lusófona pelo Mundo: Ato 3  Portugal

 

Ce programme referme le cycle consacré aux musiques lusophones en se tournant vers le berceau même de cette langue, le Portugal. Trois aspects vous sont présentés. Le « chant d’intervention » (chanson engagée), phénomène qui émerge dans les années 1960, parmi des étudiants réfractaires à l’armée portugaise, refusant les guerres coloniales, poursuivis par le régime et souvent émigrés à l’étranger pour cette raison. Le chant d’intervention répond explicitement à la nécessité d’une « alternative » au fado. Le Fado est apparu dans les années 1820-1840 et s’est développé dans les quartiers populaires de Lisbonne. Puis Lors de la dictature, ce moyen d’expression a souffert de la censure et devait alors faire l’apologie de la dictature et servait de propagande. À la fin de la dictature, le 25 avril 1974, avec la révolution des œillets, les Portugais ont voulu oublier le passé et par conséquent le fado de Lisbonne qui servait de propagande. Mais il refait surface dans les années 80 avec des chanteurs qui font renaître le fado traditionnel avec les thèmes récurrents tout en apportant de nouveaux instruments. Ces trois chapitres sont illustrés par José Manuel Cerqueira Afonso dos Santos, plus connu sous le nom de Zeca Afonso, Amalia Rodrigues, la diva du fado, et Mariza, jeune chanteuse à la voix pleine et vibrante.

« Zeca » Jose Afonso

Amalia Rodrigues

Este programa fecha o ciclo dedicado à música lusófona, voltando-se para o berço deste idioma, Portugal. Três aspectos são apresentados aos auditores. A « música de intervenção », um fenômeno que emergiu na década de 1960, na juventude resistente ao exército português, que recusou as guerras coloniais, que foi perseguida pelo regime e muitas vezes que teve de emigrar por esse motivo. A música de intervenção responde explicitamente à necessidade de uma « alternativa » ao fado. O Fado apareceu nos anos 1820-1840 e desenvolveu-se nos bairros de Lisboa. Durante a ditadura, esse meio de expressão sofreu de censura e foi utilizado como meio de propaganda más também serviu para fazer a apologia da ditadura. No final da ditadura, o 25 de abril de 1974, com a Revolução dos Cravos, os portugueses quiseram esquecer o passado e, logicamente, o Fado de Lisboa que servia de propaganda. Mas ele ressurgiu nos anos 80 com cantores que fizeram renascer o Fado tradicional, com temas recorrentes, e novos instrumentos. Estes três capítulos são ilustrados por José Manuel Cerqueira, Afonso dos Santos, mais conhecido como Zeca Afonso, Amalia Rodrigues e Mariza.

Mariza

Mariza

(Clic droit <Enregistrer sous – Download – Descargar > Clic derecho)

Playlist :

ARTISTES TITRES
Zeca Afonso Grândola, Vila Morena
Zeca Afonso Canta camarada
Zeca Afonso Os Vampiros
Amália Rodrigues Casa Portuguesa
Amália Rodrigues Abandono
Zeca Afonso Cantar alentejano
Mariza Ó Gente da Minha Terra
Mariza Menino Do Bairro Negro
Mariza Duas Lágrimas De Orvalho
Mariza Alfama
Mariza Rio de Mágoa
Mariza Alma
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :